Omar Ibn El Khattab  a dit :

"Un jour que nous étions assis auprès du Messager de Dieu  voici qu'apparut à nous un homme aux habits d'une vive blancheur, et aux cheveux d'une noirceur intense, sans trace visible sur lui de voyage, personne parmi nous ne le connaissait. Il vint s'asseoir en face du prophète , plaça ses genoux contre les siens et posant les paumes de ses mains sur ses deux cuisses, il lui dit :

O Muhammad ! informe-moi au sujet de l'Islam ?
L'envoyé de Dieu
 répondit : L'Islam est que tu témoignes qu'il n'est de divinité que Dieu et que Muhammad est Son envoyé ; que tu accomplisses la prière ; verse la Zakat (l'impôt social purificateur) ; jeûne le mois du ramadan et effectues le pèlerinage à la Maison de Dieu si tu en as la possibilité.

Tu dis vrai ! dit l'homme.

Nous fûmes pris d'étonnement de le voir, interrogeant le prophète  de croire en Dieu, en Ses anges, en Ses livres, au jour du jugement dernier et de croire dans le destin imparti pour le Bien ou le Mal "

Tu dis vrai, répéta l'homme qui reprit en disant : informe-moi au sujet de l'excellence.
"C'est, répondit le prophète
 que tu adores Dieu comme si tu le vois, car si tu ne le vois pas, certes, lui il te voit.

"L'homme dit : informe au sujet de l'heure. Le prophète  répondit : "L'interrogé n'en sait pas plus que celui qui l'interroge."

L'homme demanda alors : "Quels en sont les signes précurseurs ? ".
"C'est dit le prophète
, lorsque la servante engendrera sa maîtresse, et lorsque tu verras les pâtres miséreux , pieds nus et mal vêtus rivaliser dans l'édification de constructions élevées."

Là dessus l'homme s'en alla. Quant à moi je restai un moment.

Le prophète  me demanda : "O Omar ! Sais-tu qui interrogeait ? Je répondis : Dieu et Son envoyé en savent plus. C'est Gabriel, dit le prophète  qui est venu vous enseigner votre religion." [Rapporté par Muslim]

 

Explications :  Importance du hadith

     Ibn Daqiq Al-ïd a dit : " Ce hadith est d'une grande importance en ce sens qu'il englobe l'ensemble des actes humains, qu'ils soient apparents ou intérieurs. C'est la source d'où dérivent toutes les sciences de la shari'a, car il renferme les sciences de la Sunna." Il est la matrice de la sunna, tout comme la Fatiha l'est pour le Coran du fait qu'elle résume ses thèmes. "

 Ce qu'on peut retenir du hadith et ses bonnes directives :

 Attitude et tenue vestimentaire à respecter dans une assemblée : Du comportement
  Il est
recommandé de porter des vêtements propres et de mettre un parfum agréable en vue d'entrer dans une mosquée pour assister aux assemblées de science. Il est également conseillé d'observer un bon comportement dans ces assemblées et d'être poli à l'égard des savants. C'est ce qui se dégage du comportement de l'Ange Gabriel  car il est venu en qualité d'enseignant, à la fois par sa manière d'être et par ses propos.

 

Qu'est-ce que l'Islam ?

Au sens propre, " L'Islam " signifie obéissance et soumission à Dieu le Très Haut.

Légalement, il est basé sur cinq piliers :  

- L'attestation  de Foi : qu'il n'y a nulle divinité digne d'être adoré sauf Allah et que Muhammad est l'envoyé de Dieu. 

- L'accomplissement de la prière aux moments prescrits, en observant ses conditions de validité et se piliers, mais aussi ses actes non obligatoires (Actes Sunnas) et ses règles de politesse.

 - L'acquittement de la Zakat    (l'impôt social purificateur)

- Le jeûne du mois de Ramadan      

- Le pèlerinage à la maison sacrée, une fois dans la vie, si on a les possibilités physiques et matérielles pour effectuer ce voyage ; et dans la mesure où on peut subvenir aux besoins des siens durant son absence.

 

Qu'est-ce que la foi ?

     Au sens propre, (la foi) Al-îman veut dire faire confiance à une personne ou croire en quelque chose. Légalement, elle signifie fermement :

-  En l'existence de Dieu  le Créateur, et qu'il est Unique et sans associé

- Aux Anges que Dieu  à créés de lumière. Ce sont des êtres honorés qui ne désobéissent à aucun ordre de Dieu et qui font tout ce qu'il leur ordonne. Ils ne mangent pas, ne boivent pas. On ne peut les qualifier ni de mâles ni de femelles. Ils ne procréent pas. Et Seul Dieu, Le Très Haut en connaît le nombre.

- Aux Livres célestes révélés par Dieu le Très Haut, et qu'ils renfermaient la législation divine avant que les mains humaines ne les falsifient.

- A tous les Messagers que Dieu a choisis pour guider Ses créatures dans la voie de la rectitude. Il leur a révélé les livres célestes. Il faut aussi croire qu'ils sont infaillibles.

- Au Jour dernier, où Dieu  ressuscitera les humains de leurs tombes, en vue de les juger, selon leurs actes et de les rétribuer en conséquence.

- Que tout ce qui se passe dans cet univers suit l'ordre tracé à l'avance par Dieu Le Très Haut et que tout est conforme à Sa volonté, et ce pour une raison dont Il a Seul connaissance.

     Tels sont les piliers de la Foi. Celui qui y croit fermement, sera sauvé et récoltera le succès.
Quant à celui qui les dénie, s'égare et son échec sera certain. Dieu dit :

 " Ô vous qui avez cru ! Croyez en Dieu, en Son envoyé, au Livre qu'il a fait descendre sur Son envoyé, au livre qu'il a fait descendre auparavant. Celui qui renie Dieu, Ses anges, Ses livres, Ses envoyés et le Jour dernier, s'est effectivement fourvoyé dans une lointaine errance ". (Sourate  4, verset 136).
 

L'Islam et la foi

      Il ressort de ce qui précède que "L'Islam" et "la Foi" sont deux réalités distinctes tant du point de vue linguistique que légal, même s'il arrive que la législation emploie, métaphoriquement, l'un de ces deux termes pour désigner l'autre. Car il n'est pas fait cas de la foi sans Islam et vice et versa. Il faut absolument avoir la foi dans le cœur et que les membres du corps la concrétisent par des actes.

 

Qu'est-ce que l'excellence ?

      L'excellence (Ihssane) s'exprime par la sincérité et par la perfection dans les œuvres. Autrement dit, cela revient à consacrer un culte pur à Dieu et à Lui Seul, tout en le perfectionnant entièrement, comme si on le voyait. Toutefois si on ne peut atteindre ce niveau (dans l'adoration), il faut qu'on se rappelle que Dieu nous regarde et qu'Il observer nos oeuvres aussi petites ou grandes soient-elles.

 

L'heure et ses signes :   

 L'heure de la résurrection relève des choses dont Seul Allah  détient la science. Et il n'en a informé aucune de Ses créatures, qu'elle soit un ange ou un Messager. C'est pourquoi, le prophète  a répondu à l'ange Gabriel  "L'interrogé n'en sait pas plus que celui qui l'interroge". Cependant, il lui cite certains des signes précurseurs qui signifient son imminence :

 - La décadence et la dégradation des moeurs : Ainsi, beaucoup d'enfants manqueront de respect à leurs parents et se comporteront à leur égard comme fait le maître avec ses esclaves.

 - L'anarchie : Ainsi, les gens les plus vils deviendront les dirigeants de la communauté, les responsabilités seront accordées à ceux qui n'en sont pas dignes, les richesses seront abondantes, les gens vivront dans l'abondance et feront montre de prodigalité. Ils rivaliseront dans l'édification des constructions élevées et se vanteront de l'abondance, entre leurs mains, des biens et du mobilier. Et ceux qui, autrefois, étaient des bédouins, des pâtres, etc. et qui vivaient dans l'indigence, dans la misère, et de la bienfaisance d'autrui, s'élèveront au dessus des gens, se montreront hautins et seront leurs maîtres.

 

Le devoir de rechercher la science :

  Le Musulman ne doit poser de questions que sur ce qui lui est utile pour sa vie d'ici-bas ou pour sa vie dernière.  La personne qui assiste à une assemblée de science, et remarque que les participants ont besoin d'être informés sur un sujet, mais ne posent pas de questions qui y sont relatives, se doit, dans le but de les en faire profiter, de les poser, même s'il en connaît la réponse.  Quant au questionné, qui ne connaît pas la réponse, il se doit de répondre "Je ne sais pas". Cela serait une preuve de son scrupule et de sa piété et de la solidité de sa science.

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre