1- Citer le Nom d'Allah et L'invoquer

Cela se fait pour demander une chose voulue ou repousser un certain mal. C'est pourquoi il est bon de le faire avant le rapport sexuel pour repousser le mal du Diable envers l'enfant.

Ibn Abbâs
rapporte que le Prophète a dit :  « Si l'un de vous désire aller à son épouse, qu'il dise : Au Nom d'Allah, ô Seigneur, éloigne de nous le Diable et éloigne le Diable de ce que Tu nous pourvois. Car si de cela vient un enfant, le Diable ne lui nuira jamais ». [Rapporté par al-Bukhârî (141) et Muslim (1434), ainsi que d'autres.]

Ceci montre bien que l'adoration est toute entière à Allah car tout acte de la vie est une partie de l'adoration, et découle d'un ordre divin ou d'une interdiction.

Ainsi, la continuation du genre humain, le rapport sexuel et la procréation, tout ceci est une adoration. De plus, l'homme, en atteignant le stade d'excitation intense, oublie beaucoup de sa personne humaine et de sa raison. Par ses actes, il se soumet entièrement à sa jouissance qui s'empare de son coeur et son corps.

C'est pour une telle raison que cela, ainsi que tout ce qui le précède comme prière ou ablution,
sont des actes éducatifs servant à briser l'emprise bestiale du désir chez la personne.



2- L'isolement et la sincérité dans la pratique sexuelle

Quand l'homme désire sa femme,
il faut qu'ils s'isolent et soient loin de tout regard pour pouvoir ressentir l'harmonie et la tranquillité durant cette relation. [...]
 

Ceci ne peut toutefois se concrétiser que si chacun est sincère envers l'autre dans sa relation, puisque cela leur permet à tous deux de préserver leur chasteté et de porter le regard sur ce qu'Allah a interdit.

Quand l'homme prend son épouse,
il faut qu'il le fasse avec sincérité, ce qui signifie en fait de ne se retirer, après qu'il ait apaisé son envie, mais qu'après que son épouse ait apaisé la sienne. Il doit être bienveillant et ne pas se précipiter dans l'assouvissement de son désir, car il éjacule plus rapidement que la femme. Terminer avant qu'elle ne soit satisfaite lui porte atteinte. Négliger un tel point mène cette relation sexuelle à être des pires. Car s'il est vrai que la femme peut apaiser son appétit sexuel, il est possible que ses sentiments ne le soient guère et vice-versa.

Si l'homme a le problème d'éjaculer rapidement mais que sa femme est « lente », il doit alors prolonger les caresses dans le lit et les étreintes[...].

[Partie du livre modérée afin de ne pas heurter la sensibilité de nos jeunes lecteurs]

Pour que la relation atteigne la valeur que désirent les époux, elle se doit d'être sincère et ne doit comporter aucun malaise pour l'un d'eux, surtout pas la femme, envers qui l'homme doit agir avec bienveillance et attention, en usant des bonnes moeurs. L'homme doit ainsi prendre en considération la nature sexuelle de la femme, lente au début et augmentant graduellement. Il sera de ce fait une aide pour elle quant à la satisfaction de son désir.

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre