Allah dit:

{ Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme vous le voulez.}

 

   De ce fait, le comportement des époux, ainsi que leurs agissements ont une grande importance dans l'harmonie sexuelle. Ce n'est qu'à tort qu'ils négligent ou font sembler d'oublier de ne pas discuter de ce point, car c'est depuis les temps les plus reculés que l'homme y accorde de l'importance.

L'ampleur de la jouissance dépend en grande partie des actes et agissements des époux lors de cette relation. Il est connu que le bienfait ne dure pas chez l'homme s'il se répète et devient habituel, sauf si celui-ci change et est différent.

[Partie du livre modérée afin de ne pas heurter la sensibilité de nos jeunes lecteurs]

La relation sexuelle est, comme nous l'avons déjà dit, une chose qui s'apprend et qui n'est pas innée. Seulement, il est sûr que cela s'apprend vite avec la pratique et l'expérience. Il n'y a pas de partenaire bon sans cela, et plus l'égoïsme est grand chez la personne, plus dur et difficile sera la relation sexuelle.

Tout ce qu'il faut est que chacun d'eux aime l'autre sans égoïsme, ils doivent avoir tous deux la volonté d'apprendre comment satisfaire le partenaire, charnellement et sentimentalement. Toute relation charnelle entre époux se fait pour rendre heureux l'autre ! Même si cela nécessite du temps, ce temps est satisfaisant et bénéfique.

La diversification des positions sexuelles apporte plus de jouissance aux époux et leur fournit une meilleure harmonie sexuelle. Leur désir peut aussi augmenter avec la répétition et la diversification, car l'homme aime ce qui est nouveau. De ce fait, sans nouveauté dans la sexualité, la sensation ne pourra que rester froide et le désir diminuera peu à peu. Il sera plus dur d'accepter cet amour et aucune jouissance ne sera donnée ni à l'un ni à l'autre.

Selon certains Savants, la meilleure position est celle couchée car le Prophète a donné à la femme le nom de «lit». A ce propos, Ibn al-Qayyim dit :

« La meilleure position durant la copulation est quand l'homme se place au-dessus de la femme, couché sur elle après avoir user de caresses envers elle et de baisers. C'est pourquoi la femme est appelée « lit » (Firâsh) comme dit le Prophète : « L'enfant appartient au lit».
[ Rapporté par al-Bukhârî, livre des Testaments (2745).]

Et Allah dit:

{ EIles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles.}
[ Sourate 2 – Verset 187 ]

... Ainsi, le lit d'un homme est pour lui un vêtement, de même que le drap est un vêtement pour la femme.
De ce fait, cette position est tirée de ce verset... »
[ Voir « Zâd al-Maâd », pages 206-207.]

 

Les caresses après copulation :

Ces attouchements sont importants et primordiaux pour la relation amoureuse. Malgré son importance, seule la négligence est de rigueur et c'est une chose bien répandue, car l'habitude de beaucoup d'hommes est de s'éloigner directement de l'épouse après la copulation, en détournant le visage d'elle pour se plonger dans un sommeil profond. Un tel comportement prive l'homme de l'une des plus grandes jouissances sentimentales et morales, tout comme cela nuit aux espérances de la femme de ce qu'il aurait pu faire en restant près d'elle dans ses bras, tendresse, câlins, baisers et paroles d'amour. De tels actes, s'ils sont accomplis par le mari, apaisent la femme moralement et l'encouragent à la réplique. Cela donne aussi aux époux une satisfaction sentimentale profonde.

La période de caresses après la copulation montre si l'homme est mûr et présent du point de vue sexuel ou non. L'homme ne doit pas se contenter de satisfaire sa jouissance et ses désirs, il doit aussi combler son épouse en la caressant et la touchant après avoir fini. C'est un impératif mais très facile à réaliser, car il suffit pour cela d'une parole d'amour, d'un baiser ou d'une étreinte longue et ardente. Les caresses après la copulation sont une partie importante de la relation sexuelle car les époux échangent leurs sentiments.

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre