L'abandon de la prière avec abjuration et négation est une incrédulité et une dissidence de la communauté de l'Islam, selon l'unanimité des Musulmans. Or celui qui l'abandonne par paresse et occupation par d'autres choses qui ne sont pas considérées comme excuse par la législation tout en croyant à sa prescription, est considéré par les traditions comme mécréant.

 

Ces traditions sont :

1 - D'après Jaber le Messager d'Allah - sur lui la bénédiction et la paix d'Allah -  a dit:

« Rien ne sépare l'homme de l'incrédulité que l'abandon de la prière. » 
[ Ce hadith est rapporté par Ahmad, Muslim, Abou Daoud, Tirmidhy et Ibn Majah. ]

 

2 - D'après Barida le Messager d'Allah a dit:

« Le pacte qui est entre nous et eux c'est la prière celui qui l'abandonne est devenu mécréant » 
[ Ce hadith est rapporté par Ahmad et les compilateurs des «Sunans». ]

 

3 - D'après ‘Abdullah ben ‘Amr ben ‘Asle Prophètea dit en mentionnant la prière:

« Celui qui observe la prière, elle lui servira de lumière de preuve évidente et de délivrance le jour de la résurrection.
Mais celui qui la néglige, elle ne lui sera ni lumière, ni preuve ni délivrance au jour de la résurrection
où il sera rassemblé avec Pharaon, Coré, Hâmân et Ubay ben Khalarl).»

 [ Ce hadith est rapporté par Ahmad, Tabarany et Ibn Hibban sa chaîne de transmission est bonne, puisque celui qui a négligé la prière va être avec les mécréants au jour dernier, cela prouve qu'il est lui aussi un mécréant. ]

 

4 – ‘Abdullah bin Chaqiq EI-‘Uqayly a dit:

« Les compagnons de Muhammadne considéraient comme acte provoquant l'incrédulité que la négligence de la prière.»
 [ Cette tradition est rapportée par Tirmidhy et Hakem qui l'a authentifié selon Ies conditions des deux Cheikhs - Bukhâry et Muslem - ]

 

5 - Muhammad bin Nasr El-Mirwazy a dit : J'ai entendu Ishaq dire :

«On a rapporté d'après le Prophèteselon des chaînes authentiques que celui qui néglige la prière est mécréant.»


 

   

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre