Il est haïssable de dormir avant la prière du soir et de bavarder après. Comme l'indique le hadith de Abu Barza EI-Aslamy qui a dit que Le Prophète aimait retarder la prière du soir et détestait dormir avant et bavarder après. Cette tradition est rapportée par El-lama'a.

De son côté, Ibn Mas'ud a dit:

«Le Messager d'Allah nous a interdit de causer après la prière du soir ».
[ Cette tradition est rapportée par Ibn Maja.]

Ces faits - C'est-à-dire dormir avant la prière du soir et bavarder après - sont détestables pour les raisons suivantes:

Le dormeur peut manquer la prière au moment préférable ou la prière en commun à cause du sommeil, d'autre part, le bavardage après peut causer la veille qui mène à la perte de beaucoup des utilités. Cependant ces faits ne sont pas haïssable s'il veut dormir en compagnie de quelqu'un qui peut l'éveiller ou s'il a fait après la prière des conversations utiles.

D'après Ibn ‘Omar

Le Messager d'Allah avait passé une nuit chez Abu Bakr
en discutant avec lui les affaires des musulmans et j'étais avec lui.

[ Cette tradition est rapportée par Ahmad et Tirmidhy qui l'a considérée comme étant bonne.]

Du reste, Ibn ‘Abbas a dit:

«J'ai passé une nuit par la maison de Maymuna, lorsque le Messager d'Allah était chez elle, pour voir comment il faisait sa prière durant la nuit, alors le Prophètea causé une heure avec son épouse puis il s'est couché.»
[ Moslim a rapporté cette tradition.]

 

Les heures fixées pour la prière de l'aube

 

L'aube commence par les  premières lueurs du soleil levant qui tâchent à blanchir l'horizon et s'étend jusqu'au lever du soleil comme on a déjà cité dans un hadith mentionnant les heures de la prière.

La préférence de se hâter pour l'exécuter

Il est préférable de se hâter pour exécuter la prière de l'aube au début de ses heures fixées comme l'indique le hadith de Ibn Mas'ud EI-Ansary qui a dit que le Messager d'Allaha fait la prière de l'aube une fois à la fin de la nuit et il l'a fait une autre fois plus longues jusqu'à la propagation de la lumière. Ensuite il s’est appliqué à l'exécuter à la fin de la nuit jusuq'à la fin de sa vie. Abu Dawud et Bayhaqy ont rapporté cette tradition selon une chaîne authentique,

De même, D'après Aïcha - Qu'Allah soit satisfait d'elle - :

«Les croyantes participaient avec le Prophète à la prière de l'aube, elles étaient voilées par leurs vêtements et retournaient chez elles à la fin la prière et personne ne les connaissait à cause de l'obscurité.»
[Cette tradition est rapportée par EI-Jama’a. ]

Quant au hadith de Rafe’ Ibn Khadij qui a dit que le Prophètea dit:

«Allongez votre prière de l'aube jusqu'à la propagation de la lumière, cela aggrandit vos récompenses.»

ou dans une autre version:

«que votre prière se termine après la propagation de la lumière cela agrandit la récompense».
[ Les cinq ont rapporté ce hadith.]

Tirmidhy l'a authentifié, Ibn Hibban l'a interprété par ce qui suit:

« C'est-à-dire allongez votre récitation des versets dans la prière de l'aube jusqu'à ce que vous partiez avec la propagation de la lumière, comme le faisait Le Messager d'Allah . Il récitait dans la prière de l'aube de 60 jusqu'à 100 versets.».  

Du reste on a dit aussi que ces hadiths indiquent qu'il faut se rassurer de l'aube.


L'accomplissement d'une seule rak’a de la prière
avant la fin de ses heures fixées

Celui qui parvient à faire une seule Rak'a, avant la fin des heures fixées pour la prière, sera à temps de compléter sa prière. Comme l'indique le hadith de Abu Hurayra qui a dit que le Messager d'Allaha dit:

«Celui qui parvient a faire une seule rak'a avant la fin des heures fixées pour la prière sera à temps de la compléter»
[ Ce hadith est rapporté par EI-Jama'a.]

Cette règle englobe toutes les prières.

Bukhary a rapporté le hadith suivant:

"Si l'un d'entre nous parvient à faire une seule raka'a avant le coucher du soleil sera à temps de faire la prière complète de l'après-midi et s'il parvient à faire une seule rak'a avant le lever du soleil sera à temps pour faire la prière complète de l'aube."

 -  Selon le sens apparent des hadiths : Celui qui parvient à faire une seule rak'a de la prière de l'aube ou de celle de l'après-midi, il n'est pas haïssable de compléter la prière lors du lever du soleil ou de son coucher, même si ces deux moments sont détestables pour la prière.
En effet, la prière est accomplie à terme si on ne parvient de faire dans ses heures fixées qu'une seule rak’a, mais
il est illicite de retarder intentionnellement la prière jusqu’à ces moments.

Le fait d'oublier la prière ou de dormir avant l'exécuter

 

Celui qui oubli une prière ou dort avant l'exécuter, doit la faire dès qu'il se souvient d'elle comme l'indique le hadith de Abu Qatada qui a dit :

On a raconté au Prophètequ'on manque la prière à cause du sommeil alors il a répondu:

« La négligeance de la prière ne s'établit pas en état de sommeil mais en état d'éveil, or quand l'un de vous oublie la prière ou dort avant l'exécuter, il doit l'exécuter dès qu'il se souvient d'elle»
[ Ce hadith est rapporté par Nasa-y et Trimidhy qui l'a authentifié. ]

D'après AnasLe Prophètea dit:

« Celui qui oublie une prière doit l'exécuter quand il se souvient d'elle, Il n'y a aucune expiation pour cela »  
  [ Ce hadith est rapporté par Bukhâry et Muslim.]

De même 'Imran bin Husayn a dit:

«Nous étions en voyage avec le Messager d'Allahalors une fois nous n'avons dormi qu'à la fin de la nuit et nous ne nous sommes éveillés qu'avec la chaleur du soleil, les gens perturbés se sont pressés pour faire les ablutions, le Prophète leur a ordonnés de se calmer. Et nous avons continué notre marche jusqu'à ce que le soleil s'est nettement élevé, alors il a fait ses ablutions et ordonné BilaId'appeler à la prière puis il a fait les deux rak’a surérogatoires exécutées avant la prière de l'aube. Ensuite il a appelé à l'exécution de la prière et nous avons tous prié, à la fin nous avons demandé: « Ô Messager d'Allah devons-nous la répéter demain dans ses heures fixées» il a répondu: «Non, Allah ne vous a pas interdit de faire l'usure entre vous pour l'accepter maintenant.» [ Ce hadith est rapporté par Ahmad et d'autres. ]

 

Les moments interdits pour la prière

 

On a rapporté l'interdiction de prier après la prière de l'aube jusqu'à ce que le soleil se lève dans le ciel de la longueur d'un pique, entre midi et le déclin du soleil et après la prière de l'après midi jusqu'au coucher du soleil.

D'après Abu SaïdLe Prophète a dit:

« Ne faites pas une prière après celle de l'après midi et avant le coucher du soleil, ne faites pas une prière après celle de l'aube et avant le lever du soleil »
[ Ce hadith est rapporté par Bukhary et Muslim.]

De même D'après 'Amr bin 'Absa: J'ai dit:

« Ô Prophète d'Allah, parle-moi de la prière.» Il m'a répondu: «fais la prière de l'aube et cesse de prier jusqu'au lever complet du soleil car il se lève entre les deux cornes de Satan, à ce moment les mécréants se prosternent pour l'adorer puis après ce moment fais ce que tu veux de la prière car elle est exécutée en présence des anges et cet intervalle s'étend jusqu'à midi, à ce moment là, cesse de prier car on rallume l'enfer. Après le déclin, tu peux prier jusqu'au moment de la prière de l'après midi, car la prière faite dans ses heures est assistée par les anges. Cesse de prier après la prière de l'après-midi, jusqu'au coucher du soleil car il se couche entre les deux cornes de Satan et les mécréants se prosternent par l'adorer à ce moment » [ Ce hadith est rapporté par Ahmad et Muslim. ]

De son côté, ‘Oqba ben ‘Amer a dit:

«Le Messager d'Allah nous interdisait de prier et d'enterrer nos morts dans trois moments : dès la matinée jusqu'à ce que le soleil soit haut dans le ciel, dès midi jusqu'à ce que le soleil quitte le méridien et au moment du crépuscule lorsque le soleil se prépare pour se coucher jusqu'à sa disparition totale.» [ Ce hadith est rapporté par EI-Jama’a à l'exception de Bukhâry.]

 


 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre