Ses nuits sont bénies, et pendant ce mois, se trouve une nuit durant laquelle les récompenses sont multipliées, c'est la meilleure des nuits, « la nuit du destin et de l’honneur », elle est meilleure que mille mois [ d’adoration ] ; les péchés commis dans le passé de celui ou celle qui passe cette nuit en prière en ayant la foi et en espérant recevoir la récompense, seront pardonnés.

   En jeûnant, les serviteurs patientent avec la difficulté de la soif et de la faim, de même qu’ils font des efforts sur eux-mêmes pour combattre les passions, et leur récompense est l’entrée par une des portes du paradis par laquelle personne d’autre qu’eux n’entrera ; ils se rappellent les pauvres qui sont affamés ; les riches et les pauvres sont égaux, ils jeûnent tous pour leur Seigneur, ils demandent tous le pardon de leurs péchés, ils ne mangent pas pendant la même période et rompent le jeûne au même moment, ils ont tous faim et soif toute la journée, pour la réalisation de la parole d’Allah (qu'Il soit exalté) :

 

{ Telle est assurément votre nation (communauté religieuse), ne formant qu’une seule et même nation et c’est Moi votre Seigneur ; craignez-Moi donc ! }  [ Sourate 23 - Verset 52 ]

 

   O musulmans !

Parler des gens est une maladie, tandis que parler d’Allah est une guérison (remède) ; et le Coran est la base de la religion, le signe de la révélation (du message), et l’âme de la vie. Il est descendu pendant le meilleur mois :

{ Nous l’avons fait descendre pendant la nuit du destin } [ Sourate 97 - Verset 1 ]

Et sa descente pendant ce mois est un signe pour cette communauté afin qu’elle augmente la lecture du Coran et qu’elle médite sur sa signification, c’est la raison pour laquelle l’ange Jibril descendait du ciel et enseignait à notre Prophète Mohammed le Coran entièrement ; et l’année de sa mort, l’ange Jibril vint lire le Coran avec lui deux fois.

Certains parmi nos pieux prédécesseurs lisaient le Coran entièrement pendant le mois de Ramadan toutes les 3 nuits, certains toutes les 7 nuits, et d’autres toutes les 10 nuits ; de même que l’Imam Malik , lorsque le mois de Ramadan commençait, s’adonnait à la lecture du Coran et laissait les cours de Hadith et ses étudiants.  Pendant ce mois, si vous dites de bonnes paroles, accomplissez aussi de bonnes actions en dépensant volontairement votre argent dans le bien. Et l’argent ne s’en va pas en dépensant dans le bien et en le donnant en aumône, mais il est un bon prêt assuré auprès du Généreux (Allah) :

{ ...Tout ce que vous dépensez au service d’Allah, Il vous le remplace } [ Sourate 34 - Verset 39 ]

Il le multiplie dans ce monde par la bénédiction et le bonheur, et il donne une récompense dans l’autre monde par les délices éternels, le Prophète a dit :

"Chaque jour, lorsque les serviteurs se réveillent, deux anges descendent ; un parmi eux dit : “O Seigneur ! Donne à celui qui dépense !” ; et l’autre dit : “O Seigneur ! Donne la ruine à celui qui ne dépense pas !" [Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.]

Donc, recherchez les demeures des pauvres, des miséreux, des veuves, et des orphelins, ainsi vos tourments seront dissipés, les malheurs seront éloignés de vous, vous nourrirez des gens qui ont faim, vous rendrez joyeux les enfants, et vous protégerez les familles d’aller demander de l’argent aux gens.  Et le messager d’Allah était le plus généreux des hommes, lorsqu’il dépensait, il donnait beaucoup ; lorsqu’il donnait, il enrichissait ; et il donnait sans craindre la pauvreté ; il accueillait le mois de Ramadan avec une grande générosité et il était plus généreux que le vent porteur de pluie. Alors, augmentez les dons et les dépenses pendant les nuits du mois de Ramadan ; et l’argent ne reste pas en le conservant et en étant avare, de même qu'il ne s’en va pas avec les dons et les dépenses.

Toutes les nuits du mois de Ramadan, la porte de l’acception des demandes est ouverte et les réserves du Donneur par excellence sont pleines ; donc, demandez de la générosité du Généreux et la miséricorde du Très Miséricordieux, car c'est le mois des dons et des bienfaits, et la personne la plus faible (incapable) est celle qui est incapable d’adresser des demandes à Allah .

 

   O musulmans !

Les jours sont les pages de la vie, et le bienheureux est celui qui aura accompli les bonnes actions. Et celui qu’Allah aura fait sortir de l’humiliation des péchés à la gloire de l’obéissance, Allah l’aura alors enrichi sans argent. Et durant ce mois béni pendant lequel Allah a fait descendre le Coran, les bonnes actions sont nombreuses : demander le pardon des péchés, dépenser dans le bien, adresser des demandes à Allah, dissiper les tourments des gens, augmenter les adorations … mais pendant chaque période, il y a des gens qui sont perdants ; certaines personnes ont diminué l’importance des nuits du mois de Ramadan, ils passent leur temps devant les chaînes télévisées retransmises par satellite, ils vivent ainsi dans les illusions recherchant le bonheur ; et après le mois du jeûne, ils n’ont rien gagné et ne se sont pas élevé dans les degrés pour l’autre monde.

 

   O musulmans !

La guérison du coeur se trouve dans 5 choses : la lecture du Coran et méditer sur sa signification, avoir le ventre vide, la prière accomplie la nuit, adresser des demandes à Allah à la fin de la nuit et rester avec les gens pieux.

Donc, ô musulman, accomplit de bonnes actions pendant ce mois de Ramadan, prie durant la nuit, lit beaucoup le Coran, et accomplit une Oumrah car elle équivaut à un pèlerinage pendant le mois de Ramadan.

Le Prophète avait l’habitude d’accomplir l’Itikaaf pendant le mois de Ramadan, qui correspond à rester dans une mosquée dans l’obéissance et l’adoration d’Allah ( c'est-à-dire diriger le coeur vers Allah, couper les relations avec les gens, et s’adonner à l’adoration, le rappel d’Allah et la lecture du Coran).

Eloignez-vous de tout ce qui corrompt le jeûne et l’annule, ne dites pas du mal des musulmans, et protégez vos langues, vos oreilles et vos yeux de ce qu’Allah a interdit.

L’Imam Ahmed (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : «Le jeûneur doit protéger son jeûne des méfaits de sa langue ; lorsque les pieux prédécesseurs jeûnaient, ils restaient dans les mosquées et disaient : « Nous protégeons notre jeûne et ne médisons personne ». Et celui qui subit l’injustice d’un ignorant, ne doit pas agir de la même façon que lui, le Prophète a dit :

"Le jeûne est une protection ; donc, si l’un d’entre vous jeûne, qu’il ne dise pas de paroles obscènes, et si une personne l’injurie ou se dispute avec lui, qu’il dise : « Je jeûne »  [ Rapporté par Al-Boukhari ]

Faites de votre jeûne un combat continu contre les instincts bestiaux, et dirigez-vous complètement vers Allah par l'adoration, l’obéissance, l’étude des versets du Coran, et la prière accomplie la nuit avec sincérité. C’est la période du repentir et des dons de votre Seigneur ; donc, empressez-vous de vous repentir et demandez-lui pardon pour vos péchés, car Ramadan est le mois de la miséricorde et du pardon.

 

   O musulmanes !

Eloignez-vous de l’exagération en ce qui concerne les différentes sortes de nourriture et de boisson, car les périodes d'accomplissement des bonnes oeuvres sont plus importantes et plus bénéfiques pour vous ; et profitez de ce mois pour l'adoration et les bonnes actions.

 

   Donc, serviteurs d’Allah !

Craignez Allah, profitez du temps des profits ; dans le mois de Ramadan, se trouvent des trésors précieux, ne les perdez pas en passant votre temps dans les distractions et l’amusement et ce qui ne vous est pas utile, car vous ne savez pas quand vous retournerez vers Allah et si vous serez toujours vivant pour le mois de Ramadan l’année prochaine.

Et celui qui est intelligent, est celui qui regarde sa situation, réfléchit à ses défauts, et se corrige avant que la mort ne le surprenne, que ses actions ne s’arrêtent et qu’il s’en aille dans la tombe, et ensuite au jugement dernier.

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre