Question :

Je n’ai pas rattrapé le jeûne des jours du Ramadan qui m’ont échappé en raison des règles menstruelles, et il m’est impossible de recenser ces jours. Que devrais-je faire ?

Réponse :

Louange à Allah

Chère sœur en Allah, évertuez-vous à vous souvenir et à jeûner le nombre de jours que vous croyez fermement avoir ratés. En outre, demandez à Allahl’aide et l’assistance. Allahle Très Haut a dit : « Allah n’impose à aucune âme ce qui est au-dessus de ses forces ».

Faites de votre mieux et prenez vos précautions de sorte à jeûner les jours qui vous ont échappé. En plus, repentez-vous à Allah. Allahest Celui qui assiste.

Extrait des avis de Cheikh Ibn Baz

 

Question :

J’ai 16 ans et j’ai eu mes règles depuis l’âge de 13 ans. Cette année-là, je n’ai jeûné que 7 jours du mois de Ramadan et mes parents n’ont exercé aucune pression sur moi car ils croyaient que je n’étais pas majeure. Dois-je maintenant jeûner les jours pendant lesquels je n’avais pas observé le jeûne ? Que devrais-je faire ? Expliquez-moi les choses. Puisse Allah vous récompenser par le bien.

Réponse :

Louange à Allah

Etant devenue majeure, vous devez observer le jeûne dans tous les cas. Pour la fille, la majorité s’établit dès l’apparition des règles, de poils autour du sexe ou sous l’aisselle, et dès la capacité d’émettre certains liquides suite à des rapports intimes en rêve.

Les règles constituent ainsi un des signes de la majorité. Vous êtes donc majeure et responsable et devez observer le jeûne du Ramadan. Le mois que vous n’avez pas jeûné doit être rattrapé dans tous les cas. Vous n’aurez la conscience quitte qu’après un rattrapage assorti du repentir, puisqu’au moment où vous vous étiez abstenue de jeûner, vous en étiez déjà responsable. Vos parents avaient tort de se montrer tolérants avec vous car vous n’étiez plus petite. Vous devez vous repentir de votre laxisme.

Allahle sait mieux.

Extrait des avis de Cheikh Abd Allah Ibn Houmayd, p. 176.

 

Question :

Voici une dame âgée de 60 ans qui, avant la ménopause, ignorait les dispositions régissant les règles et ne rattrapait pas les jours non jeûnés du Ramadan puisqu’elle croyait, sur la base de ce qu’elle entendait des gens du commun, que cela n’était pas nécessaire..

Réponse :

Louange à Allah

Elle doit se repentir devant Allahpour n’avoir pas interrogé ceux qui savent. Elle doit aussi procéder au rattrapage des jours non jeûnés en se basant sur le nombre de jours qu’elle croit exact.

En outre, elle donne en guise d’expiation pour chaque jour non jeûné l’équivalent d’un saa (2kg environ) et demi de blé, de dattes ou de riz ou d’une autre nourriture locale à un pauvre. Si elle n’est pas en mesure d’offrir de la nourriture aux pauvres, elle peut se contenter de jeûner. Allahest le garant de l’assistance.

La Commission permanente pour les Recherches Scientifiques et la Consultance, 10/151.

 

Question :

Je suis une jeune femme de 25 ans. Jusqu’à l’âge de 21 ans, la paresse m’empêchait de jeûner et de prier. Mes parents me conseillaient de le faire, mais je restais indifférente. Que dois-je faire maintenant qu’Allah m’a guidée de sorte que j’ai regretté la négligence du passé et ai commencé à jeûner.

Réponse :

Louange à Allah

Le repentir efface ce qui l’a précédé. Vous devez regretter (votre comportement passé) et vous résoudre sincèrement à pratiquer le culte et à multiplier nuit et jour les prières surérogatoires, le jeûne facultatif, le dhikr, la récitation du Coran et l’invocation. Allahexauce le repentir de Ses serviteurs et pardonne les mauvais actes.

Avis de Cheikh Ibn Baz.

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre