La moquerie

 

Le fait de se moquer les uns des autres est illicite, car Allah   dit Dans le Coran :

 

{ Ô vous les croyants ! Qu'un groupe ne se raille (se moque) pas d'un autre groupe ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux, et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. Ne vous dénigrer pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que "perversion" lorsqu'on a déjà la Foi. Et quiconque ne se repent pas Ceux-là sont les injustes. } [ Sourate 49 - Verset 11 ]

 

Et se moquer de quelqu'un revient à le mépriser, le diminuer, à citer ses défauts pour rire de lui, ou le mimer et le singer.

 

 


La divulgation du secret

 

C'est encore un des dégâts de la langue.

Le Prophète - sur Lui la Grâce et la Paix - a dit : « la parole entre vous est un dépôt »

Il a dit aussi :   « quand un homme parlant - à un autre - de quelque chose, une fois prononcée sa parole devient un dépôt  - pour celui qui l'a entendue - ».

 

Et ainsi divulguer un secret devient la trahison d'un dépôt qu'on vous aurait confié. Il reste alors que cette trahison est illicite si elle engendre des dégâts sinon c'est de la vilenie.

Al Hassan disait : divulguer le secret de ton frère, c'est le trahir.

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil