{ Allah vous a fait aimer la Foi et l'a embellie en vos coeurs, tout comme Il vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance.  Tels sont ceux qui sont bien dirigés.  Ceci est une  faveur et un bienfait d'Allah; et Allah est Savant et Sage. }  [ Sourate  49 - Versets 7- 8 ]

Le Prophète a dit :

« La foi en Allah est affirmation de la langue, confirmation du coeur et  conformité des actes.»

 

Prouver sa foi
 

   La Foi est un don divin déposé par pur amour au coeur de l'homme.  Lorsque celui-ci découvre  en lui ce don providentiel, il sait qu'il est l'objet de la Miséricorde de son Seigneur; mais il se doit d'être conscient qu'à Allah seul revient le mérite de cette libéralité.  Il convient donc qu'il saisisse ce bienfait, dans un état de profonde reconnaissance, et qu'il se montre digne d'une telle  grâce élective en prouvant sa qualité de croyant :

 

{ Les gens comptent-ils qu'ayant dit: « Nous croyons », on les laissera sans les mettre à l'épreuve ?}  [ Sourate 29 - Verset 2 ]  

   La vie, dans tous ses aspects agréables ou pénibles, constitue l'épreuve « pratique » qu'Allah impose au croyant afin que se vérifie sa sincérité et que lui soit offerte la possibilité d'accomplir pleinement sa conversion et de tirer profit de la Foi.

 Chaque circonstance, chaque instant, dont la nature et le « goût » sont déterminés par la Science et la Sagesse du Tout-Miséricordieux, suscite en l'homme certaines résonances, éveille en lui certains désirs ( physiques, psychiques ou spirituels ), et ceux-ci adressent alors leurs requêtes au libre arbitre.  

C'est pourquoi l'intelligence de l'homme se doit de contrôler en permanence les décisions du libre arbitre ainsi sollicité par des désirs bons ou mauvais.  Si besoin est, elle doit rappeler avec fermeté au libre arbitre les poids et mesures de la Volonté divine; elle doit le contraindre à n'accepter d'agir que pour satisfaire les désirs conformes à la satisfaction divine et l'empêcher de se soumettre aux exigences des passions non encore converties.

 C'est lors de cette lutte (jihad) de pacification intérieure que l'état d'islam s'installe effectivement en l'homme grâce à la discipline que celui-ci s'impose à lui-même du fait de sa confiance inébranlable en son Seigneur.

 

   C'est donc là, au coeur de l'homme, en ce lieu intime où se livre le combat entre la fidélité et l'infidélité au pacte, où naissent les intentions d'agir en fonction des désirs bons ou mauvais, qu'en permanence Allah évalue la qualité des actes de l'homme et scrute sa sincérité.  Le Prophète a dit:

« Allah ne regarde ni vers vos corps ni vers vos apparences; Il regarde vers vos coeurs. »

 

   C'est en son coeur que l'homme est face à sa responsabilité.  C'est là qu'il se montre digne ou indigne de la Foi qui a été déposée en lui, qu'il vit ou non en conformité avec la chahada qu'affirme sa langue, qu'il sacralise ou profane sa vie, qu'il se place de lui-même dans le chemin ascendant de ceux sur qui Allah répand Sa Grâce ou dans celui descendant de ceux sur qui est Sa Colère, ou qu'il se disperse en ce monde dans le chemin des égarés, conformément aux paroles de la sourate Fatiha  que le musulman récite en chaque prière.

Le Prophète a dit:

« La parole : « Il n'y a pas de divinité si ce n'est Allah » est la clé de la porte du Paradis .»

Par cette parole l'homme entre en Islam et reçoit de la Providence cette  prodigieuse clé; mais il faudra qu'il agisse en conformité avec cette parole de vérité pour que la clé qu'elle constitue soit rendue opérative et que s'ouvre effectivement pour lui la porte du Paradis.  La vie est un constant examen, et celui-ci ne peut se réussir que par la sincère mise en oeuvre de ce qu'implique la parole:

{ Et ne vous approchez des biens de l'orphelin que de la plus belle manière, jusqu'à ce qu'il ait atteint sa majorité. Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice. Nous n'imposons à une âme que selon sa capacité. Et quand vous parlez, soyez équitables même s'il s'agit d'un proche parent. Et remplissez votre engagement envers Allah. Voilà ce qu'Il vous enjoint. Peut-être vous rappellerez-vous. }  [ Sourate 6 - Verset 152 ]

 

   La sincère et obéissante soumission à Allah ( islam ), par foi pure, confiante et virile en Lui ( Imàn ), mène à l'oeuvre d'adoration parfaite ( Ihsàn ) en tout domaine et en toute circonstance.  C'est dans l'Ihsàn que se rencontrent la Satisfaction du Seigneur envers Son serviteur et celle du serviteur envers son Seigneur.  Il fut demandé au Prophètede définir ce qu'est l'Ihsàn, et il répondit:

« C'est d'adorer Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, Lui te voit. »

En fait l'Ihsàn n'est autre que l'exemplarité mouhammadienne ...

{ En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre],
pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. }
 [ Sourate 33 - Verset 21 ]

 

L'Attestation de foi -  Par Yacoub Roty - Edition Ennour

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre