Mon ami est un homme qui se complaît dans la dispute et adore parler. Il a étudié en France et a obtenu son doctorat. Il pense que, croyants naïfs que nous sommes, nous vivons de rêves et nous ridiculisons nous-mêmes avec nos histoires de paradis et de houris, oublieux des plaisirs et des séductions d’ici-bas…

Il me dit sur un ton moqueur :

Vous affirmez que Dieu existe. La base de votre argumentation est la loi de causalité en vertu de laquelle tout objet fabriqué suppose un artisan, tout être créé, un créateur : le tableau, du peintre ; la sculpture, du sculpteur. A partir d’une telle logique, l’univers est, selon vous, la preuve la plus manifeste du Dieu Tout-Puissant qui l’a créé. Suivant votre logique, ne nous est-il pas permis de demander : Qui a créé le Créateur ? Qui a créé ce Dieu  dont vous avez parlez ?

Nous lui répondons : 

Ta question n’a aucun sens… tu admets qu’il existe un Dieu Créateur et tu te demande : Qui l’a créé ? ! Tu en fais à la fois un Créateur et une créature. Tu te contredis donc toi-même.

Tu te représentes en effet le Créateur comme étant soumis aux lois de ses créatures… alors que la causalité est une loi qui nous concerne nous, les fils du temps et de l’espace.

Dieu qui a créé le temps et l’espace est nécessairement au-dessus de ces deux dimensions. Il ne peut être lié aux lois spatio-temporelles.

C’est Lui qui a créé la loi de causalité et donc n’est pas soumis . Il ne nous est pas permis de nous le représenter autrement.

 

Dieu est la Preuve qui n‘a point besoin de preuve. Il est la vérité évidente par elle-même et en laquelle toute chose trouve sa raison d’être. Dieu se manifeste dans l’ordre la précision, la beauté, la perfection ; dans la feuille d’arbre, la plume du paon, l’aile du papillon, le parfum de la rose, le chant du rossignol ; dans l’harmonie des étoiles et des planètes au sein de ce poème symphonique qui a pour nom l’univers….

Prétendre que tout cela est le fruit du hasard reviendrait à croire qu’en jetant en l’aire des caractères d’imprimerie, on obtiendrait automatiquement un poème de Shakespeare, sans l’aide d’aucun poète ou écrivain.

 

Et notre ami de demander sur son ton moqueur : 

« Pourquoi dites vous que Dieu est Un ? Pourquoi n’y aurait il pas une multitude de dieux qui se répartiraient entre eux les différentes attributions ?

Nous lui dirons que le Créateur est Unique parce que l’univers entier est construit à partir d’une même matière brute et d’un unique plan.

Tout l’édifice de la vie est construit de composés du carbone, compte tenu d’une anatomie identique. Que ce soit pour la grenouille, le lapin , le pigeon, on retrouve toujours les artères, les veines, les cavités du coeur et une égale répartition des os…

Le système nerveux est toujours identique [ un cerveau, une moelle épinière, des nerfs sensitifs et des nerfs moteurs] de même pour le système digestif, l’appareil génital et l’appareil urinaire.

S’il y avait une multiplicité de divinités, des divergences existeraient entre elles. Chacune s’occuperait de  « sa » créature. Ce serait le chaos !

 

En quelques mots très éloquents, avec une clarté tranchante et sans philosophie, le Coran nous épargne toutes ces équations :


« Dis : Dieu est Un ! Dieu !… L’Impénétrable !

Il n’engendre pas ; il n’est pas engendré ; nul n’est égal à lui »  

[ Sourate 112, Le Monothéisme pur ]
 

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre