La naissance est vraiment le signe de la mort.

El Hassan El Basri dit : " O enfant d'Adam ! Certes tu n'es que des jours rassemblés. Quand un de tes jours est passé, donc une de tes parties est passée jusqu'à ce que tu sois entièrement fini ".

De la mort personne ne réchappe.

Aucun ne sait si la mort viendra dans sa jeunesse ou dans sa vieillesse Tu meurs jeune ou vieux. Mais le résultat est le même.

Vis comme tu veux, tu mourras certainement. Aime qui tu veux, tu t'en sépareras absolument. Fais ce que tu veux, tu en seras récompensé et tu en seras responsable. La mort est donc une porte ou tout le monde entre, un calice où tout le monde boit et un bassin ou tout le monde parvient.

Et au moment de la mort on dit : " Si on me laissait un peu de temps pour augmenter mes bienfaits s'il était bienfaiteur ou pour le bienfait s'il était désintéressant des bonnes oeuvres. »

Malheureusement, les gens oublient toujours la mort comme s'ils étaient immortels dans cette vie présente. Mais la mort est proche, très proche, et aucun ne peut s'en échapper, c'est pourquoi les gens doivent se préparer pour le départ dernier à l'autre monde comme dit le hadith prophétique : " L'intelligent  c'est celui qui fait un examen de conscience et oeuvre (pour la vie) après la mort ".

On dit qu'un des premiers musulmans creusa dans sa maison un fossé qui ressemblait tout à fait à la tombe. Chaque fois que son cour s'endurcissait, il y descendait, fermait ses yeux et imaginait qu'il était mort.

Puis il disait : " Puis lorsque la mort vient à l'un d'eux, il dit : Mon Seigneur ! Fais moi revenir (sur terre) afin que je fasse du bien dans ce que je délaissais ".

Comme ça, étaient des coeurs qui s'attachaient à Allah Le Tout Puissant

Chères frères et soeurs ! Rappelez-vous bien du destructeur des délices appelé la mort. Il se peut que vos coeurs s'amollissent. Et profitez bien de votre vie présente, profitez bien de votre temps avant qu'il passe pour faire ce qui vous mènera au Paradis.

 

 

 

Cliquez ici pour revenir à l'accueil

Cliquez ici pour fermer la fenêtre