Le mariage entre fantasme & réalité

Le mariage ce n’est ni un conte de fées, ni un film interdit aux moins18 ans.

Le mariage est une grande bénédiction mais c’est aussi une épreuve et nombreux célibataires ont du mal à l’assimiler.

Beaucoup n’imaginent pas les efforts et la patience que cela demande de répondre à ses devoirs familiaux, d’être un bon croyant, un bon conjoint et un bon parent, tout en restant un bon enfant, vis à vis de ses parents.

Trop de jeunes, jamais mariés, n’ont pas encore une épouse, qu’ils parlent déjà d’une seconde.

Trop d’hommes mûrs, divorcés ou célibataires, considèrent la femme veuve, divorcée, avec ou sans enfants, telle une MARCHANDISE PÉRIMÉE !

Sont-ils au courant que le Prophète s’est marié avec une femme DIVORCÉE, puis VEUVE, avec ENFANTS et de 15 ANS SON AÎNÉE ?

Sont-ils au courant, qu’il n’épousa aucune autre femme pendant les 25 ANS que dura leur union, alors que la polygamie était pratique courante et ne faisait alors l’objet d’aucune réglementation ?

N’y a t’il pas là de grandes leçons à méditer ?

A notre époque, on ne compte plus les femmes abandonnées, enceintes ou avec enfants : humiliées, brisées et oubliées, car finalement c’était trop lourd à assumer ou C’ÉTAIT PAS ÇA, QU’ILS AVAIENT IMAGINÉS !

À notre époque, on ne compte plus les familles brisées car l’un des conjoints veut une autre vie, celle des autres, qu’il voit chaque jour sur Snap ou Insta.

Si l’un ou l’autre êtes parvenus à vous dédouaner avec facilité – ABANDONNANT vos responsabilités – tournant la page comme si de rien était – sachez qu’il y a un LIVRE dans lequel tous vos agissements sont consignés et dont nul ne pourra échapper au Jour du Jugement Dernier.

Peu importe la voie empruntée, chacun doit S’Y PRÉPARER AVANT DE S’ENGAGER et ne JAMAIS FUIR face aux problèmes, aux difficultés, aux épreuves où aux responsabilités.

C’est le minimum demandé aux croyants par honneur et dignité.

« Là où la volonté est grande, les difficultés diminuent. » 

Puissions-nous le comprendre et agir en conséquence.

N'hésitez pas à partager à votre entourage :