Second pilier de l’islam

La prière occupe une place qui vient immédiatement après l’Attestation de Foi.

Notre bien aimé Prophète ﷺ nous a enjoint durant toute sa vie d’être très consciencieux vis-à-vis de cette prière. Même quand il fut dans son lit de mort, il nous a chargés de toujours prendre le plus grand soin de ce pilier fondamental de notre religion.

La Salât est une prière ordonnée, chaque musulman, homme ou femme, doit la pratiquer. Riches comme pauvres,  aucune excuse n’est valable pour celui qui néglige de faire sa prière régulièrement, car l’islam nous accorde toutes les facilités, tant et si bien que si l’eau fait défaut pour les ablutions, il nous est permis d’avoir recours au «Tayammum » (ablution sèche).

Et si quelqu’un ne peut se conformer aux divers gestes, postures et mouvements, pour cause de maladie, il lui est permis de prier par des gestes et postures selon sa capacité.

Elle est tellement essentielle qu’il ne nous est pas autorisé de la différer, même sur le champ de bataille ou sur notre lit de mort, une négligence vis-à-vis de la Salât entraîne une punition sévère.

La Salât est l’aspect pratique de notre foi. Dans cette prière nous nous tenons devant notre Seigneur, les mains liées, inclinés sur les genoux, prosternés, les mains sur le sol et assis d’une manière humble; nous nous déclarons être esclaves de notre Sauveur, nous sollicitons Son secours et Sa guidée, nous Lui renouvelons notre déclaration d’obéissance.

La pratique de la prière consolide les fondations de notre Foi 5 fois par jour et nous prédispose à vivre dans un esprit de dévotion. Plus nous serons sincères dans notre Salât, plus nous en ressentirons les délices.

En conséquence, nous devons être très réguliers au sujet de la Salât, nous devons l’accomplir régulièrement avec dévotion et autant que possible en groupe, à la mosquée, concernant les hommes. Chaque Salât doit être accomplie avec une sincérité et une dévotion parfaites. Nous devons accomplir la prière d’une telle façon qu’elle constitue pour nous, au jour du Jugement dernier, une lumière à notre égard, un argument en notre faveur et un moyen pour notre délivrance.

Nous devons croire que c’est le seul moyen pour la réalisation de tous nos besoins et un lien précieux entre nous et notre Créateur qui nous dit dans le Coran sourate 23 verset 1 et 2 : 

قَدْ أَفْلَحَ ٱلْمُؤْمِنُونَ ٱلَّذِينَ هُمْ فِى صَلَاتِهِمْ خَـٰشِعُونَ

«Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salât».

Cette réussite promise par la prière ne peut être obtenue qu’en l’observant d’une façon appropriée et parfaite qui est un effort à poursuivre toute une vie.

Puissions-nous compter parmi les pieux bienheureux.

N'hésitez pas à partager à votre entourage :