Stop à ces parallèles

Pourquoi faire des parallèles improbables concernant le voile ?

Pas une occasion sans entendre : oui mais il y a des femmes qui portent le voile mais qui ne sont pas spirituelles / qui n’ont pas un bon comportement et il y a des femmes qui ne portent pas le voile, qui sont spirituelles / qui ont un bon comportement.

Évidemment, ça existe, mais le parallèle n’est ni saint, ni opportun.

Il faudrait plutôt dire, qu’Allah ﷻ guide nos soeurs qui portent le voile et qui ont un mauvais comportement ou un manque de spiritualité et qu’Allah ﷻ guide nos soeurs qui ne portent pas le voile à observer ce devoir émanant de notre Seigneur.

De la même façon, nous voyons apparaître une pensée qui vise à minimiser l’obligation du port du hijab en évoquant le fait qu’il ne fasse pas partie des 5 piliers de l’islam.

Là encore c’est une vérité, mais cela pousse à penser que ce devoir n’est pas si important, ou que ce n’est pas si grave de ne pas le porter.

En islam, tout le monde sait que l’intention et la sincérité sont les bases absolues de toutes adorations. Sans sincérité, que valent nos adorations ? Pourtant la sincérité ne compte pas parmi les piliers de l’islam.

Le Hajj et la Zakat ne sont plus une obligation si nous n’avons pas les moyens, de ce fait, des millions de musulmans dans le monde ne pratiqueront jamais le pèlerinage ou ne s’acquitteront de leur Zakat de par leur situation précaire, pourtant, se sont bien 2 piliers de l’islam.

La femme qui porte le hijab sait que son voile est un pilier dans sa vie.

Elle le porte tout le temps à l’extérieur mais également à l’intérieur, lorsqu’elle se présente plusieurs fois par jour devant son Seigneur.

Le voile cristallise bien des débats, parmi eux, des voix réformistes, isolées et souvent autodidactes veulent aujourd’hui nous faire croire que durant des siècles, nous aurions fait fausse route et que ce voile, n’est finalement, qu’une erreur.

L’erreur, est de laisser ses passions prendre le pas, pour vivre un islam aseptisé sans effort, ni contrainte.

Un adage rappelle :

Il est difficile d’accepter la vérité lorsque le mensonge était exactement ce que tu voulais entendre.

Puissions nous toujours être guidés sur le chemin de la vérité.

N'hésitez pas à partager à votre entourage :