L’ostentation à foison

«Que ça fait du bien de se lever prier le fajr alors que tout le monde dort !»

«Qu’allah me permette de refaire ma omra une 3e fois.»

«J’en suis à ma 2e lecture du coran !»

Toutes ces phrases sont de véritables publications ou story, elles ont l’air anodines vu comme ça, mais le mal qui peut se cacher derrière est terrible.

L’être humain aime recevoir des flatteries, il aime que les gens fassent son éloge, pour cela, parfois même sans s’en rendre compte, il se met en avant et met en avant ses bonnes actions afin que son EGO puisse être flatté.

Le DANGER ? : L’OSTENTATION.

Tout musulman sait que le shirk (l’associationnisme) est le pire des péchés, ce qui est moins connu, c’est le «PETIT SHIRK» l’autre nom de l’ostentation.

L’ostentation c’est accomplir des actes religieux avec l’envie de vouloir être vu afin d’impressionner les gens pour recevoir des éloges ou se donner une bonne image.

L’ostentation peut prendre la forme d’une personne qui bâcle sa prière lorsqu’elle est seule, mais l’embellit devant les gens.

Cela peut être aussi, des stories se montrant à la mosquée, faire son dhikr, lire le Coran ou donner l’aumône.

Aujourd’hui, à l’ère des réseaux, chacun se glorifie en republiant les éloges qu’il reçoit en privé ou en public.

L’ostentation est tellement pernicieuse que le Prophète ﷺ a dit :

«Ce que je crains le plus pour ma communauté, c’est la petite association».

Quant au compagnon Ibn Abbas, il expliqua :

L’ostentation est telle une fourmi noire, rampant sur une pierre noire, par une nuit noire.

Le croyant doit donc prendre garde à cela et faire tout son possible pour cacher ses bonnes œuvres afin de ne pas les rendre vaines.

Aujourd’hui, les réseaux poussent tout le monde à sa propre glorification sans jamais se soucier de la destructrice des bonnes actions, nommée ostentation.

Sachons donc garder le silence et œuvrer avec sincérité afin de préserver nos intentions et nos modestes actions.

Agissons dans l’ombre tant que cela nous est possible et si c’est trop difficile, il est sincèrement temps de se remettre en question.

N’est-il pas temps de cacher nos bonnes actions comme nous cachons nos péchés ?

N'hésitez pas à partager à votre entourage :